Blog Beauté et Lecture PURPLE*RAIN •• Pour me contacter : Formulaire en bas de page

Livre : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard

Livre : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard

Au mois de novembre, je vous avais présenté le concept de la Box Littéraire Carpe Diem Box. Dans cette Box, j'ai eu l'occasion d'y découvrir le roman de François-Xavier Dillard : Prendre un enfant par la main. Le premier roman, "Un vrai jeu d'enfant", est encouragé par deux nominations pour le prix Polar Cognac et le prix Plume de Cristal de Liège. En 2014 sort "Fais-le pour maman" également nommé pour le prix Polar de Cognac. Il obtiendra en 2017 le prix Pocket des nouvelles voix du Polar en édition poche. Pour moi, c'est une découverte, je ne connaissais pas l'auteur avant de découvrir l'ouvrage dans la Box reçue.



Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard


Résumé : Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ? Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d'un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.

Jusqu'à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.

Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l'indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

Editions : Pocket (360 pages)


Livre : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard

• L'histoire : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard


Sarah et Marc sont avec leurs enfants Clémentine et Gaspard à bord d'un bateau. Ils font face à une tempête incroyable. Marc à beau être un homme fort et courageux, même en étant un navigateur expérimenté, il est impossible de faire face aux éléments qui se déchaînent. Marc les a entraînés dans cet enfer, le vent redouble de force, les vagues percutent le bateau, jusqu’à ce qu’une montagne d’eau s’abatte sur eux et renverse le bateau.

Puis viens le moment du deuil, celui d’un enfant. Un petit cercueil blanc, la tristesse infinie, les yeux remplis de larmes. Cette affreuse nuit sur le bateau a laissé des cicatrices. Marc et Sarah sont anéantis. Entre la peur et la culpabilité, les membres de cette famille vont devoir essayé de survivre à cette terrible épreuve. Clémentine à disparu cette nuit-là et son corps jamais retrouvé.

• Comment se reconstruire sans corps à enterrer ?

Sarah espère que le temps pourra guérir sa peine. 4 ans que cet enfer la ronge. Pour échapper à son cauchemar, Marc, lui à sombré dans l’alcool, les salles de jeu, les médicaments et les femmes. Gaspard, du haut de ses 12 ans porte sur ses épaules la disparition de sa sœur, la culpabiliser de ses parents, et l'indifférence de sa mère à son égard.

Sarah et Marc voient de nouvelles voisines emménager en face de chez eux. Sarah n’arrive pas à se réjouir de cette nouvelle et voit d’un mauvais œil l’arrivée de ce couple de femmes ayant une ado de 14 ans. Le même âge qu’aurait eu Clémentine … La douleur est toujours là, tellement à vif.

Mais en y regardant mieux, la ressemblance avec Clémentine est troublante. Gabrielle à les mêmes cheveux bouclés, les mêmes yeux verts et le même sourire que la fille disparue de Sarah.
Quand elle la regarde, elle pense à Clémentine. Son rire, son intelligence, sa vivacité touchent son cœur et ses entrailles. Il y a quelques mois encore, cela la plongeait dans les ténèbres et la désolation, mais Sarah parvient maintenant à trouver une force vitale, un nouvel élan. Sans le savoir, Gabrielle est peut-être en train de les sauver.

• Est-ce que ce rapprochement entre les deux familles est vraiment sain ?

Il est possible de mesurer l'importance de la place qu'a prise Gabrielle dans la vie de Sarah, mais également le danger immense que cela représente pour sa santé mentale et psychologique. Elle se sent investie dans le bonheur de cette ado. Mais le jour où tout bascule dans la vie de Gabrielle, Sarah ne supporte pas de laisser sombrer Gabrielle sans l’aider.

Parallèlement, Chloé Montaigu, une jeune fille de 31 ans, et fille du PDG d’une holding de produits de luxe, a disparu. La Commissaire Jeanne Muller et le lieutenant Franck Lacagne sont en charge de l’enquête. La victime a disparu depuis 48 heures. La police commence ses recherches dans les salles de jeux, là ou elle a l’habitude d’y dépenser son argent.

Poker, croupiers, tapis vert … sont le péché mignon de plusieurs protagonistes de cette histoire. Même si les finalités ne sont pas forcément identiques. C'est dans ces salles de jeux d'un style très border-line que Marc passe la majeure partie de ses soirées pour oublier le douloureux souvenir de sa fille Clémentine. Une salle où les gens qui participent à ce type de jeux sont arrivés au bout de l'ennui, au bout de ce que la vie peut apporter de frissons, au bout d'eux-mêmes

Jeanne Muller, qui enquêtait à la criminelle, va se retrouver parachuter à la brigade de protection des mineurs pour une mise à pied déguisée. Viols, enfants martyrisés ou camés, enlèvement ou encore assassinats, Jeanne éprouve dans ce service un profond dégoût pour l’être humain en général. Depuis qu’elle travaille dans cette brigade, elle ne regrette plus, de ne pas avoir eu d’enfants. Son chemin va croiser celui de Gabrielle, qui sombre de plus en plus, à cause de mauvaises fréquentations.

Livre : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard

• Mon avis : Prendre un enfant par la main • François-Xavier Dillard


Le personnage principal est Gabrielle qui parle à la 1ère personne du singulier. Elle emploie des termes jeunes, d’ado pour un récit basé à partir de son point de vue.
On assiste au triste sort de Gabrielle, qui sombre en quelques semaines, au cause d'une peine de coeur dans la déchéance. Elle est entourée, aimée, mais sombre du jour au lendemain. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. 

• Est-ce que nous pourrions voir les signes avant-coureurs si cette situation arrivait à nos enfants ?

Sarah qui a retrouvé une sérénité et une joie de vivre au côté de ses nouvelles voisines et de leur fille Gabrielle, est passé par des épreuves terribles. Difficile de ne pas se sentir concerné en tant que maman, par ces douloureux moments que cette femme à du vivre. 

Gaspard, tient également un rôle difficile à tenir. Comment faire quand on est enfant pour survivre au décès de sa sœur. Difficile de ne pas se sentir abandonné et délaissé face au chagrin continu d’un parent qui ne se remet pas de la perte d’un enfant. Les enfants qui survivent ne sont que l’ombre de celui disparu. 

• Qui s’occupe d’eux et qui prend soin d’eux pendant ce temps ?

Les chapitres courts, rendent l'atmosphère du roman lourde et stressante. Les chapitres défilent et tiennent en haleine jusqu'au dénouement final. Même si certains éléments permettent d'identifier les "coupables" en cours de lecture, François-Xavier Dillard se joue du lecteur. Impossible de connaître et d'imaginer le fin mot de l'histoire.

J'aurais aimé accroché plus au personnage de Jeanne Muller, que l'on retrouvera dans une seconde enquête (L’enfant dormira bientôt). C'est une femme moderne, libre et forte, mais elle a un tempérament teigneux. Elle est haute en couleur, au caractère de cochon, frustrée et passe beaucoup de temps à boire et à fumer. Un personnage décalé, qui n'a pas su m'inspirer de la sympathie au fil des pages. 

Bonne lecture ;)



10 commentaires:

  1. Maman Goupil05 janvier, 2022

    J'entends beaucoup de bien de ce livre en ce moment.

    RépondreSupprimer
  2. Merci de ton avis sur cette lecture, elle m intrigue.

    RépondreSupprimer
  3. Merci, je le garde en tête pour une prochaine lecture !

    RépondreSupprimer
  4. Trop triste et stressant pour moi en ce moment ! merci pour cette découverte
    bisous
    Annso
    https://www.annsom-blog.com/

    RépondreSupprimer
  5. oh lala j ai du mal quand ça concerne les enfants...
    je passe mon tour !

    RépondreSupprimer
  6. Hello! Ce bouquin a l'air très prenant mais sombre aussi. Pour l'instant je reste sur des lectures feel good :) Merci d'avoir partager ton avis avec nous :) Bon week end
    Mimi

    RépondreSupprimer
  7. Intéressant l'intrigue, l'histoire à l'air triste ..

    RépondreSupprimer
  8. Et bien cette lecture me tente bien j'aime ce style ça fait réfléchir, merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  9. Hello ce livre me donne bien envie, l'histoire a l'air captivante :) En ce moment je lis jusqu'à ce que la mort nous sépare de Lisa Gardner très accès sur le suspense et intrigue :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Pin