Blog Beauté et Lecture PURPLE*RAIN •• Pour me contacter : Formulaire en bas de page

Livre : Sa majesté des ombres • Ghislain Gilberti

PurpleRain Livre : Sa majesté des ombres • Ghislain Gilberti

Me voici aujourd'hui avec une nouvelle trilogie à vous présenter. Il s'agit de la Trilogie des Ombres de Ghislain Gilberti. Le premier tome s'intitule : Sa Majesté des Ombres. Ce roman édité aux éditions La Mécanique Générale à été élu "Prix des Géants du Polar 2018" et on peut comprendre ! Ancien tireur de précision pour l'armée de terre, Ghislain Gilberti s'est imposé en sept romans comme l'un des maîtres du thriller français. Il vit à Belfort avec ses trois enfants et se consacre à l'écriture. Découvrons ensemble ce premier volume. 

 

Résumé : Un cartel d'un nouveau genre, invisible et sans pitié. Une drogue d'une pureté inédite. Un réseau de dealers sous pression, déployé à travers l'Europe et coupé de la tête de l'organisation.
Un signe commun aux membres du cartel : Ecce Lex, tatoué sur le poignet. Quand des dealers sont capturés, ils se révèlent incapables de livrer le moindre indice sur leur commanditaire... Quand leurs cadavres ne servent pas déjà de bornes kilométriques.
Une légende de la police judiciaire aux dons de mentaliste, Cécile Sanchez, fait face à des tueries aux modes opératoires sans précédent.
Est-il possible de mettre des ombres en cage ? Dans quel enfer devra-t-elle descendre pour faire face au mal absolu ?
Bienvenue dans le Réseau Fantôme. Entre Braquo et Breaking Bad, Sa Majesté des Ombres ouvre magistralement la nouvelle épopée du thriller hexagonal.

PurpleRain : Livre • Sa majesté des ombres Ghislain Gilberti

"Tant qu'on a essayé de combattre la peste avec des mots latins, elle a tranquillement dévorer l'humanitéRené Barjavel



2003

Bruno Guillon règne sur son empire au sein de la Villa Venezia. Son secteur d'activité c'est le trafic international de stupéfiants. 

Le lieutenant Michel Grux surnommé "le Chacal" : carbure à la cocaïne et à l'héroïne. Bien connu pour ses abus de pouvoirs, c’est un flic féroce, usant de méthodes bestiales, de tortures physiques et psychologiques. Il carbure à la cocaïne ce qui le rend encore plus nerveux et speed. Mais les résultats sont constant depuis le début de sa carrière. Un flic de la vieille école, pas très porté sur les procédures et semant la terreur partout ou il passe. Il essaye par tous les moyens de coincer Bruno Guillon et ainsi pouvoir mettre un terme à son trafic de stupéfiants

Garde à vue musclées, tabasses, violence, meurtres, intimidations, consommation de stupéfiants, contrats mafieux, tortures les plus inventives sortant du garde légal.

La Villa Venezia est une organisation, un lieu central ou se gère tout le trafic de stupéfiants de la région. Plusieurs années la police n'a jamais réussi à arrêter ce trafic de drogue même en ayant des indics infiltré. Bruno Guillon a toujours un coup d'avance sur la police et sait exactement ce qu'il faut faire pour déjouer et les pièges de celle-ci. On est dans un milieu assez sombre et glauque où la loi n'a pas vraiment sa place, chacun agit suivant sa propre volonté, c'est la jungle avec des policiers drogués ou sous influence, en guise de décor. Un far west en pleine ville, ou règne les mafieux, les règlements de compte, les exécutions en pleine ville et les tortures d'indics. La police ne vaut guerre mieux que ces hors la loi, mais essaye au moins de faire respecter un minimum l'autorité, tout en l'aménageant au gré de son bon vouloir. Entre les criminels et la police corrompue, nous avons ici une bien mauvaise image de la justice.

Le commissariat de Strasbourg et de Mulhouse font équipe pour essayer le démanteler cette organisation, mais sans grand succès. 




2010

Le commissaire Cécile Sanchez de l'OCRVP (criminologue et victimologue, spécialisée en analyse gestuelle et langage non-verbal) et le lieutenant Romane Castellan (recherches administratives, et service de documentations criminelles) enquêtent sur une double affaire d'homicide ayant pour lien possible la présence de cocaïne dans les organismes des victimes

Les victimes fréquentaient activement un milieu difficilement dissociable du trafic et de la consommation de drogues. 

Cécile Sanchez vient pour la aider sur un triple meurtre qui vient d'avoir lieu, apporter son expertise et aider la police dans la résolution de cette enquête ayant lieu dans leur juridiction. Mais son arrivée est vue comme un affrontement par ses collègues masculins. Il hors de question quelle s’impose sur leur territoire. Attitude dominante, misogynie, violence grossière, sentiment de supériorité, besoin de s’affirmer, mâle alpha territorialiste … Les hommes de cette unité voient d’un mauvais œil l’arrivée du femme pour les aider dans leur enquête.

Tout porte à croire que cette enquête à un caractère sériel. Sanchez va mener ses propres investigations et récolter le plus d’éléments possibles. Les logiciels de rapprochement des affaires ont trouvé de nombreuses similitudes entre différents dossiers non clos.

Sanchez et son équipe recherchent des individus organisés, expérimentés et faisant preuve d'une implication stratégique sans faille, avec une grande capacité d'adaptation aux contraintes imposées par chaque situation.

Lors de leurs investigations, le milieu de la musique et particulièrement les salles des fêtes attire l'attention de la police. La drogue y coule à flot avec la meilleure came du marché à des prix incroyables. Les fournisseurs sont des gens terrifiant qui imposent au revendeurs des cadences et une discipline stricte pour la revente des stupéfiants.

Des individus expérimentés et entraînés qui ne laissent rien au hasard. Les ténèbres les protègent pour l'instant, mais ça ne durera pas. À chaque fois qu'une interpellation susceptible de mener à des trafiquants important a lieu, il semble qu'une équipe de professionnels viennent faire le ménage pour couper toute possibilité de remonter la filière.

Il est impossible de remonter une piste sérieuse jusqu’à la tête du trafic. L'éventualité qu'une organisation utilise un escadron de la mort pour empêcher tout avancée des investigations jusqu'à eux est plus que probable. C'est organisation défie toutes les règles de la criminalité.

• Sanchez aura t-elle les reins assez forts pour faire tomber tout un réseau de drogue ?

PurpleRain Livre : Sa majesté des ombres • Ghislain Gilberti


Il y a beaucoup de personnages et de prénoms, noms et surnoms à retenir, car l'auteur aime appeler ces personnages de ces 3 façons différentes. Beaucoup de meurtres font qu'il y a un turnover importants des personnages. Il est quelque fois difficile de s'y retrouver, surtout avec des personnages secondaires qui n'apparaissent pas souvent dans l'histoire. Au rythme où vont les homicides, il ne reste plus grand monde comme protagonistes.

Ils vivent dans une sphère étanche complètement déconnectée de la société et de la réalité. Un monde de meurtre, de violence et de drogue. Les membres du réseau suivent un code strict qui fait de leur ensemble un bloc uni et solide. Ils sont endoctrinés, fanatique. Leur propre vie importe moins que la survie de l'organisation. La police est démunie face à une telle discipline, qui les empêche de remonter à la source.

Le récit est sombre, teinté de drogue et de rails de coke à toutes les pages. La police est aussi pourrie que les trafiquants. On entre dans ce milieu sans tabous et du côté le plus sombre qui soit. Une impression d’un récit tiré de vécu, entre policiers véreux, magouilles et manigances.

La seconde partie du roman, est plus édulcorée. Sanchez apporte de la fraicheur au récit, même si nous avons toujours ce côté magouilles policières et testostérones en ébullition devant une femme à la tête d’une équipe. Tous les coups sont permis pour récolter les lauriers, bien souvent au détriment de l’enquête et de la sécurité des policiers.

Une enquête qui n’est pas terminée à la fin de ce premier volume, et qui se poursuit avec le second tome : Les anges de Babylone. Si vous aimez les ambiances sombres sous héroïne, sur fond de thriller cette trilogie est faite pour vous.





4 commentaires:

  1. Maman Goupil07 octobre, 2021

    Je connais pas personnellement, mais j'en ai entendu parler.

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue que sa me donne envie de découvrir

    RépondreSupprimer
  3. coucou
    ça a l'air assez compliqué, je me trompe ?
    au final tu as aimé ?

    RépondreSupprimer
  4. Cela à l'air pas mal du tout.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Pin