Blog Beauté et Lecture PURPLE*RAIN •• Pour me contacter : Formulaire en bas de page

Livre : K-144 • Alexis Giacomuzzi

PurpleRain : Livre : K-144 • Alexis Giacomuzzi

Alors là, c'est du bon ! Et du même super bon roman ! A la lecture du résumé, je dois dire que je n'ai pas sauté d'envie outre mesure. Les romans axés sur un futur lointain et qui ont comme sujet principal les pandémies ou l'extermination totale de la population, ne m'attire en général pas énormément. Mais là, je dois dire, qu'Alexis Giacomuzzi nous offre avec ce premier thriller à la lisière de la science-fiction, une histoire intéressante et addictive qui est percutante.

K-144 • Comment survivre à un projet de destruction massive ?


Résumé : Paris 2034. Fred est effrayé, l’enfer a frappé à sa porte : les habitations sont vides, les rues sont désertes, du sable noir jonche le sol ! Sa femme, ses amis et ses voisins ont disparu. Il est SEUL ! Du moins le croit-il ! Pourchassé par des mercenaires, parviendra-t-il à survivre dans un univers dont la destruction a été programmée par un scientifique mégalomane ? Dans sa fuite éperdue, Fred comprendra-t-il que ce cataclysme est à l’origine de son passé ? Appartiendra-t-il au cercle restreint des 144 000 humains appelés à reconstruire le monde ? Un thriller post-apocalyptique précis et millimétré. Une intrigue soutenue par de multiples révélations qui s’assemblent comme un puzzle jusqu’au final.


« Même le diable fut un ange au commencement » Proverbe Anglais


Paris 2034

Fred vient de se réveiller, avec le sentiment d’avoir trop dormi et une désagréable sensation que le sort s’acharne contre lui. Des tas de petits pâtés de sable noir de différentes tailles jonchent le sol. Fred est inquiet, il s’est produit une catastrophe, il en est persuadé. Inquiet pour Lucy, il parcourt les rues désertes. Les maisons sont vides, les voitures abandonnées au milieu des rues, l’électricité est coupée. Il est seul !!! Au fil de ses explorations, Fred se rend compte qu’il vient de passer 3 jours entiers à dormir. Il se retrouve comme un boxeur sonné par le poids des questions. Trois jours, pendant lesquels des événements extraordinaires ont dû se produire.

• Bombe, virus, ouragan ?
• Qu’a t-il donc bien pu se produire durant les dernières 72 heures ?

Une impression de fin du monde, où des personnes armées jusqu’aux dents le prennent en chasse. Ils éliment tout sur leur passage. Dans son malheur Fred, croise le chemin de Stanislas, un médecin. D’autres personnes comme lui ont survécu à cette apocalypse. Ils sont armés et luttent pour sauver leurs vies. Ils font partie des survivants. Fred se joint à eux pour survivre face à la menace qui rôde.


Paris 2023

Stanislas Kerman travaille en collaboration avec les renseignements. Il a infiltré une organisation secrète : une secte qui a réussi à se faire une place dans les rouages de l'Etat dans plusieurs pays, et qui a pour but de détruire l'humanité en ne gardant qu'une poignée de personnes pour pouvoir la reconstruire.

Cette secte expérimente un nouveau médicament destiné à renforcer l’immunité. Les cobayes sont des humains volontaires de l’Institut qui payent souvent de leur vie pour faire avancer la recherche. Ce médicament est destiné à immuniser les sujets contre une nouvelle arme de destruction massive qui détruirait les individus. Seules les personnes "vaccinées" survivront à la destruction massive.

L'humanité ne produit désormais plus rien de bon. Elle est à bout de souffle ! La décadence est partout. La surpopulation n'arrange rien et ne fera qu'empirer ! La destruction massive programmée est destinée à redonner un souffle nouveau à la Terre.

Livre : K-144 • Alexis Giacomuzzi

Comme je l'expliquais en début d'article, nous sommes ici sur un très bon roman, post-apocalystique. Nous plongeons dans un roman qui jongle entre deux périodes : les années 2020 et 2034. Nous faisons des allers et retours entre ces deux périodes afin de comprendre comment cette apocalypse a pu arriver. Seule une poignée de personnes seront sélectionnées pour sauver et repeupler l'humanité, selon les délires d'une secte et de l'aval de divers Etats.

Le suspens est présent, l'intrigue nous maintient en haleine. J'ai lu ce roman en quelques jours : les personnages sont interessants, attachants et les retournements apportent une intrigue intéressante. Je dois dire que le sujet abordé à de quoi questionné. Et si une arme de destruction massive venait à tous nous détruire, pour sauver la planète de la surpopulation ? La vie sur terre et l'espère humaine, ne vaut pas grand-chose devant une telle puissance de mise à mort. Un roman de science-fiction qui pousse le lecteur à s'interroger, c'est très réfléchi. La folie des hommes peut aller bien loin ! L'histoire est diaboliquement possible ... c'est ce qui est le plus déstabilisant.

Les allers et retours incessants entre les années 2023 (quelques heures avant et après le drame) et 2034 peuvent être un peu déstabiliser au début, nous faisant perdre le fil de l'histoire. Mais l'histoire se met en place en douceur, pour mieux nous piéger jusqu'au dénouement final. Action, aventure, trahisons, manigances ... vous serez gâtés avec ce roman !

Bonne lecture. 

PurpleRain : Livre : K-144 • Alexis Giacomuzzi


3 commentaires:

  1. Merci pour ton résumé ! J'aime les retours dans le passé dans ce style d'histoire.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette chronique, il m'a l'air plutôt intéressant, c'est un libre qui pourrait me plaire.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou je ne suis pas une adepte de ce type de livre.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Pin