Blog Beauté et Lecture PURPLE*RAIN •• Pour me contacter : Formulaire en bas de page

Livre : Frères de Sang - Le dernier pas • Pierre Baron

PurpleRain Livre : Frères de Sang - Le dernier pas • Pierre Baron

Livre : Frères de Sang - Le dernier pas • Pierre Baron


Je vous propose aujourd'hui de découvrir le roman de Pierre BaronFrères de Sang - Le dernier pas. Il ne s'agit pas d'un policier à proprement parler. Ici, l'enquête est au second plan. Pierre Baron nous propose d'explorer les liens familiaux entre le héros et sa famille, sur un fond d'enquête. Ce premier tome est avant tout une introduction. Une intrigue en 3 parties à découvrir.


Résumé : Est-on jamais assez prêt pour ce qui nous attend ? Même si c'est nous qui l'avons choisi ? Quelque part au fond de lui, il a toujours attendu ces heures à la fois sombres et étincelantes de gloire. Il a toujours pensé que cette époque et ce monde n'étaient pas les siens et qu'il était né 1000 ans trop tard. Aujourd'hui, il entrevoit le signe qu'il doit se lever, prendre les armes. Son coeur de lion commence à rebattre plus fort. »

New York, année 2017. Deux frères que tout oppose.

Alex, la quarantaine, veuf, est un flic sur le déclin qui lutte sans conviction contre sa descente aux enfers. Il n'a de semblant de vie que grâce à ses enfants, Karol et Wayne, pour lesquels il tente de rester debout et de garder un code moral de plus en plus souvent défaillant.

Nick, de six ans son cadet, a choisi depuis des années de vivre en dehors de la loi. Par goût ou par défi, il fait tout ce que son frère adore. Cela tient du miracle qu'il ne soit pas derrière les barreaux, ce dont le premier se réjouirait volontiers. La frontière de la haine est chaque jour plus fine entre les deux, jusqu'à ce que le destin ou le hasard, mette le premier sur le chemin du second.


Frères de Sang - Le dernier pas • L'histoire



Tous les moments passés en compagnie de sa bouteille de whisky, sans l'apprécier à sa juste valeur, permettaient à Alex de se réchauffer le corps et l'âme, être un peu plus joyeux et plus optimiste sur son avenir. Boire apaise ses angoisses. 

Depuis qu'il a perdu sa femme, il n'est plus le même homme. Il a perdu la flamme et la passion du métier. Il ne restait dans la police que par obligation pour ses enfants et par respect de son métier. Après sa mort, il a commencé à devenir sombre fatigué et vide. De flics fiable et intègre, il était devenu douteux voir inquiétant quand il était dans ces moments de dérapage, au pied du gouffre. Malgré des débordements réguliers, des refus de l'autorité, une tendance inquiétante à l'alcool Alex avait une grande rigueur morale face au sens du devoir. 

Chaque jour était autant un délice qu’une torture insoutenable, que seul l'alcool parvenait à apaiser le temps de quelques heures. L'ivresse était une facilité dont il regrettait de s’y abandonner aussi facilement. L’ivresse était sa facilité pour oublier la besogne du jour, les planques, les rapports, les interrogatoires qui ne menaient à rien. Une impuissance face aux cambriolages, aux malfaiteurs de braquages et au fait de ne pouvoir coffrer les auteurs de ces larcins.

Il vit avec Karol sa fille, qui ressemblait de plus en plus à sa mère, son fils Wayne qui souhaite suivre le même chemin que son père et devenir flic. Après la mort de sa femme, Alex s'est rapproché de sa mère Josy qui a un tempérament calme, affectueux et rassurant. Elle s'est consacrée entièrement à ses petits-enfants, en leur donnant tout ce qui lui restait d’énergie et de tendresse maternelle pour qu'ils ne souffrent pas trop de l'absence de leur mère.

Nick est le frère d’Alex. Jamais les 2 frères ne se sont entendus. Ils sont trop différents. L’un était le jour, l'autre était la nuit. Ils avaient les mêmes parents, mais ne se considéraient pas comme des frères. L’un était droit et studieux, quand l’autre était tout le contraire : colérique et réfractaire à l'autorité.

Alex savait depuis longtemps que son frère trempait dans de petits trafics, mais il n'avait jamais jusqu'à aujourd'hui été confronté directement aux agissements de son cadet. Nick était fiché, pour des affaires de cambriolages, rixes, vols de voitures … les charges n’ont jamais été suffisantes pour l'envoyer derrière les barreaux. Mais aujourd'hui, les deux frères vont finir par se rencontrer sur le même dossier, car Nick complote avec la pègre, la mafia russe, un des gangs les plus redouté de la ville.




Frères de Sang - Le dernier pas • Mon avis


"Une nuit tout seul dans la voiture à planquer, comme souvent, a eu raison de sa volonté et après tout, c'est bien facile et agréable. Même si le matin, il se dit qu'il faut arrêter de déconner, le soir, quand tout se mélange dans son esprit, le Jack retrouve toute sa saveur. Il réchauffe un moment le corps et l'âme, le rend un peu plus joyeux et plus optimiste sur l'avenir de sa propre vie"

 

"Tu fais peur Alex. Même à eux. Et surtout à moi. Et dans quel état t'étais l'autre matin, la semaine dernière? Merde, tu puais l'alcool à dix mètres. C'est pas parce que je ne suis pas là que je ne sais pas. Et quand je suis là, je ne suis ni débile ni aveugle. C'est pas parce que je ne dis rien que je ne vois rien. Tu vas aller à la base voir quelqu'un que je connais. T'es attendu demain matin [... ] Elle s'appelle Sasha Granger. Tu joues franc jeu avec elle [... ] T'as aucun choix. C'est un ordre".


PurpleRain Livre : Frères de Sang - Le dernier pas • Pierre Baron

Nous sommes ici sur le premier tome d'une trilogie. Pierre Baron nous emmène avec Frères de Sang - Le dernier pas à la découverte de Alex et Nick, deux frères que tout oppose. Comme expliqué en début d'article, l'enquête est ici au second plan dans ce roman. 
Alex est un flic borderline qui est imbibé d'alcool la plupart du temps. Bien que nous avons de l'empathie pour lui, je trouve que cette addiction au fil de l'histoire devient lourde et pesante. Le héros bien que conscient de son problème, ne fait rien pour régler son alcoolisme et ses consommations de boissons ne diminuent pas. J'ai éprouvé un certain malaise face à ce personnage qui ne sait pas maîtriser ses pulsions. 

Au cours du roman, Alex est obligé de consulter une psychologue afin de l'aider à soigner son addiction à l'alcool pour pouvoir rester au sein de la police. J'ai trouvé le coup de la psy à la beauté fatale qui succombe au charme du flic borderline alcoolo en 2 séances un peu trop cliché. Pierre Baron est un peu tombé dans la facilité avec cette amourette.

La plume de l'auteur est agréable, douce et facile à lire. J'ai noté des coquilles dans le texte, ainsi qu'énormément de majuscules manquantes en début de phrases, ce qui gâche la lecture. 

L'enquête impliquant Alex sur les traces de son frère Nick ayant intégré une organisation criminelle structurée de mafia russe est intéressante. Beaucoup de possibilités s'offrent à l'auteur pour nous proposer une histoire haute en couleur. La suite dans le prochain épisode. 

• Est-ce que les histoires de mafia russe vous intéressent ?


9 commentaires:

  1. Hum l'histoire ne m'accroche pas plus que ca !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas fan des histoires de mafia. Après c'est dommage que ce soit cliché, pour la psychologue par exemple mais aussi les 2 frères que tout opposent. C'est souvent ça dans les histoires...

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue que c'est un sujet qui peut m'intéresser.

    RépondreSupprimer
  4. Hello, l'histoire donne bien envie d'en savoir plus. c'est bizarre, mais quand j'ai lu ta description, je vois Alex quarante ans, veuf. Un quart de seconde, je me suis dis : mince 40 ans dans quelques mois... Le début des merdes de santé, et si mon mari mourrait , qu'est ce que je ferai? Hahah bref, ça tourne pas rond dans ma tête. Merci pour la présentation.

    RépondreSupprimer
  5. J aime beaucoup ces histoires là merci de ton avis

    RépondreSupprimer
  6. coucou pas forcément mais pourquoi pas cet été quand j'ai le temps. Cela me semble facile à lire en vacances :)

    RépondreSupprimer
  7. je n'ai pas lu sur les mafia mais, je trouve cette couverture ravissante. J'aime beaucoup ce jeu de lumière.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Pin