Blog Beauté et Lecture PURPLE*RAIN •• Pour me contacter : Formulaire en bas de page

Livre : La cinquième règle • Karine Verny

Livre : La cinquième règle • Karine Verny

Me voici aujourd'hui, avec une nouvelle pépite à vous présenter. Karine Verny signe ici, son premier roman : La cinquième règle. Et quel roman ! Plonger dans le quotidien d'Ava, une tueuse à gage. La violence fait partie de son quotidien. Un très bon roman aux Editions Persée à découvrir d'urgence, qui vous tiendra en haleine du début à la fin. Voici un thriller/romance, qui sort des sentiers battus.


Livre : La cinquième règle • Karine Verny





Résumé : Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ava aime son travail. Bien sûr, être tueuse à gages n’est pas donné à tout le monde, mais elle n’est pas du genre à baisser les bras simplement parce que la situation peut être un peu compliquée. Pour ne pas sombrer, elle a trouvé la solution : s’imposer des règles strictes qui lui ont permis de se forger une réputation impitoyable. Elle a passé des années à organiser une vie compartimentée, à tout contrôler : son travail, son identité, ses relations professionnelles et personnelles.

Depuis ses dix-sept ans, la violence fait partie de son existence et elle ne changerait cela pour rien au monde. Tout le sang, toute la sueur et toutes les larmes qu’elle a pu verser l’ont conduite à devenir ce qu’elle est aujourd’hui, toutes ses cicatrices lui rappellent chaque jour qu’elle est le Fléau.
Alors quand le monde entier semble se liguer contre elle pour faire exploser ses certitudes, elle doit faire face à de nouvelles épreuves. Et même ces fichues règles ne seront peut-être pas suffisantes pour l’aider à les surmonter. Ava s’en sortira-t-elle ?
Un thriller puissant qui ne laissera aucun lecteur indemne.


La cinquième règle • L'histoire


Livre : La cinquième règle • Karine Verny

A l'adolescence, Aëlle perd ses parents. Elle est seule et n’a plus de repère. Arnold la prend sous son aile à ses 17 ans et la sort de sa détresse en devenant son mentor, un second père pour elle, car elle a perdu toute figure parentale. Il a bien essayé de la dissuader de s'engager dans la voie du meurtre professionnel, mais sa détermination l'a convaincu. Il lui a alors appris toutes les ficelles du métier. Elle devient Ava alias « le Fléau ». 

Ava n'avait pas pensé s’épanouir autant dans son travail. Pas d’attachement, une indépendance totale, des comptes à rendre à personne. La première règle, la plus essentielle à sa survie : «ne jamais s'attacher à qui que ce soit»

Dans sa vie quotidienne, Ava est consultante libérale en criminologie pour la Police. Officieusement, elle fait partie de l'élite des tueurs à gages : froide, dure, dangereuse et déterminée. Pas d’attache et donc peu d’amis. Ava ne souhaite pour rien au monde perdre son indépendance, mais accepte de faire équipe pour une mission avec :
• Sébastian « Sadist » un tueur ayant un penchant pour les couteaux. Sa signature SM lui a valu une réputation de sadique.
• Roger alias « Hades » un tueur psychopathe, très professionnel, calme et quasi insensible.

Sébastian doit monter une équipe de trois personnes et souhaite qu’Ava en fasse partie, car c'est la meilleure. Il était évident qu'il est impliqué dans une affaire loin d'être claire. Ava accepte de tuer un politicien malhonnête et d’exécuter ce contrat par amitié pour Sébastian.

Sébastien et Ava feront équipe avec Roger, qui lui en général préfère travailler seul pour la simple et bonne raison qu'il est plus efficace ainsi. Une équipe loin d'être soudée et complémentaire, mais qui pour l’appât du gain et le cachet proposé mettra ses a priori de côté quelque temps. Un gros cachet à la clé, mais une affaire glauque en perspective. Cette histoire sent mauvais. Ava ne sait pas encore que cette mission va la conduire vers sa nouvelle vie. 

Malgré son tempérament solitaire, et son respect de ses propres règles pour sa sécurité elle, fait la connaissance d’Andrea. Il est l’homme parfait, tout ce qu’elle a toujours espéré d'une relation. Il lui apporte une normalité et un réconfort qu’elle ne pensait plus désirer. Et pourtant, elle ne peux pas nier la façon dont son coeur bat, la façon dont son corps entier se contracte et s'électrise lorsque Sébastian entre dans une pièce. Sébastian l'énerve autant qu'il l'attire. 

Son coeur est partagé entre ces 2 hommes bien qu’elle refuse de voir la vérité en face. Elle est attirée par Sébastian ainsi qu’Andrea. Ava ne peux pas supporter de construire sa vie sur un modèle que les gens appellent "la norme". Elle n'est pas normale, et essaye de prétendre qu’elle peux vivre comme les autres la rend folle.

Livre : La cinquième règle • Karine Verny

Cinq règles, cinq doigts pour tenir fermement son arme :
- N°1 : ne pas s'attacher
- N°2 : ne pas laisser de traces
- N°3 : ne pas dénoncer les autres tueurs
- N°4 : utiliser un alias au cas où quelqu'un ne respecterait pas la règle précédente
- N°5 : ne pas se mettre à dos plus fort ou plus tordu que soi. 

• Est-ce que les règles ne sont pas bonnes à être changées ?

Elle doit choisir entre ces deux hommes qui font battre son coeur. L’ange ou le démon ? La normalité ou le délit ? Elle devra faire des choix et choisir entre ces deux vies totalement différentes. 

Entre problèmes existentiels, vie de criminologue, problèmes de couple et remise en question constante de ses émotions, Ava doit également faire face à un contrat posé sur sa tête. Malgré un lourd passé, avec des meurtriers qui lui ont laissé des traces aussi bien psychologiques que physiques, une ombre plane sur sa tête en permanence. Victor Baranoski vient de s’échapper de prison, et il est prêt à tout pour prendre sa revanche.

• Ava arrivera t-elle à tenir le coup face à cette peur qui la dévore ?
• Arrivera-t-elle à sortir indemne de ce triangle amoureux et choisir entre ces deux vies totalement différentes qui s’offrent à elle ?
• Est-ce que que la vie d'un tueur à gage est compatible avec une vie de famille ?

Découvrez le quotidien d’une tueuse à gages, au sang froid, qui n’a pas peur de faire couler le sang. Suivez ses missions, et entrez dans sa vie par la grande porte, pour découvrir son quotidien assez atypique et pimenté. 


"Certains jours, j'étais dans un état d'énervement constant et la seule chose qui me consolait était de savoir que, en général, il avait autant envie de me poignarder que j'avais envie de lui coller une balle dans la tête. D'autres jours, lorsque j'étais d'humeur un peu moins rancunière, je parvenais à me souvenir que je l'appréciais malgré tout"



Livre : La cinquième règle • Karine Verny

La cinquième règle • Mon Avis



Ava est capable d'une froideur troublante, c’est une femme forte et déterminée qui n’a peur de rien ou presque. Elle peut laisser exploser une violence volcanique capable de tout détruire sur son passage. Ses crises d’humeur et sa dureté sont quelques fois énervantes, mais nous nous habituons au personnage. Son caractère est sa signature et devient partie intégrante du personnage que nous aimons tel quel au fil des pages. 

Ce roman est loin d’être axé 100 % sur le métier parallèle d’Ava. J’aurais aimé plus de missions, de sang, de traques et de méchants. Nous sommes ici plus dans l’histoire d’Ava, sa vie, ses amours, ses problèmes et ses émotions au quotidien. Sébastian ou Andrea voici la grande question du roman, entre deux missions de tueuse à gages. Une vie de normalité, ou une vie décalée et hors norme ?

Passé 70 pages ou Ava et Sebastian ne peuvent plus résister à l’attrait physique qu’ils ont l’un pour l’autre, la vie d’Ava ne complique énormément. Elle s’en veut et n’arrive pas à décolérer de son attitude et de sa faiblesse sentimentale face à Sébastian et l’échec de la règle 1. En l’espace d’une nuit, son petit univers et sa bulle de sécurité qu’elle s’efforce de créer vient de se fissurer.

On découvre Ava en début de roman très asociale, qui refuse quasi tout contact, sans réelle attache dans la vie, et des amis très distant. Plus le temps avance et plus nous la découvrons sous un autre jour, une facette de sa personnalité en contradiction avec son tempérament précédemment cité. Elle est à la recherche de contact charnel et se laisse séduire pour des inconnus qu’elle espère à la hauteur de ses attentes. Elle est plus attachante au fil des pages.

Ava s’est forgé une carapace au fils des années. Rien ne l’atteint réellement, mais elle se laisse vite séduire par une courbe de muscles et un corps accro à la musculation. Un torse-nu lui fait vite perdre pied et ses capacités à réfléchir de manière cohérente. Elle aime Andrea, mais désire Sébastien. 

Agacement, attirance, fatigue, désir, manque, conflits, déceptions, complicité … Nous sommes dans un jeu contant du chat et de la souris, avec une prédominance sentimentale loin du thriller habituel. Une histoire addictive, qui ne vous laissera pas de marbre. 

Bonne lecture

9 commentaires:

  1. coucou ! L'histoire me tente bien, j'aime bien tout ce qui tourne autour de ce thème et puis ça change !

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile de se plonger dans la tête d'un tueur à gages! Mais ça a l'air bien ficelé et ça me tente !

    RépondreSupprimer
  3. Tu le vends bien. J'ai bien envie de le lire maintenant !

    RépondreSupprimer
  4. coucou
    il me tente a fond
    il a l air passionnant ce thriller !
    hop dans la PAL

    RépondreSupprimer
  5. Coucou merci de ton avis mais ce sujet ne m attire pas. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Coucou c'est le type de roman que j'adore je vais allée voir du coup ;) dur dur en ce moment il y a tellement de livres que j'ai envie de lire !!

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui !! ça me plaît bien ça !!
    bisous
    Annso
    https://www.annsom-blog.com/

    RépondreSupprimer
  8. il a l'air pas mal du tout ce thriller, même si cela n'est pas mon type de lecture, je pourrais me laisser tenter :)

    RépondreSupprimer
  9. Oula ça a l'air vraiment pas mal comme thriller, le résumé me donne envie :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire. Bonne journée

Membres

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Livres Librinova : Je suis Jury du Prix des étoiles

Pin